Supercagne.com » Super santé » Sophrologie : dans quels cas faut-il avoir recours à de la sophrologie ?

Sophrologie : dans quels cas faut-il avoir recours à de la sophrologie ?

Sophrologie : dans quels cas faut-il avoir recours à de la sophrologie ?

La sophrologie est une technique de développement personnel psycho-corporelle utilisée comme moyen thérapeutique ou comme une philosophie de vie.

C’est le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo qui est à l’origine de la sophrologie après s’être inspiré de procédés orientaux et occidentaux.

Cette technique est uniquement verbale et ne recourt à aucun moyen tactile, elle opérera tant sur le corps que sur l’esprit.

La sophrologie allie des exercices respiratoires, ainsi que des exercices de relâchement musculaire et de visualisation mentale.

Ces méthodes vous aideront à atteindre un état de bien-être et d’optimiser votre potentiel. Vous pourrez donc croquer la vie à pleines dents !

Dans quels cas faut-il avoir recours à la sophrologie ?

La sophrologie peut être bénéfique et efficace dans de nombreuses circonstances, cette méthode vous aidera à résoudre un grand nombre de problématiques. Parmi les champs d’applications, on retrouve :

  • Apprendre à mieux gérer votre quotidien : la sophrologie vous aidera à beaucoup mieux gérer votre stress et vos angoisses du quotidien. Ceci à l’aide d’une multitude de techniques spécialement conçues à cet effet. De manière générale, la sophrologie vous permettra de mieux gérer vos émotions en les rendant moins encombrantes. Elle vous aidera aussi à bonifier votre sommeil, ce qui aura pour conséquence une amélioration de votre faculté de récupération, de votre bien-être, ainsi que votre vitalité en annihilant vos problèmes de sommeil.
  • Mieux préparer un événement : examens, concours, accouchements, ces événements majeurs de votre vie engendreront très souvent une grande quantité de stress, ce qui vous obligera à bien vous préparer à l’avance. La sophrologie vous apprendra à mieux contrôler votre appréhension, à mobiliser vos compétences, et à croire en votre aptitude à pleinement profiter de ces moments.
  • Accompagnement d’un traitement médical : la sophrologie à elle seule ne vous soignera pas mais elle fera office d’un bon complément à votre traitement médical. Par exemple, si vous souffrez d’un cancer, la sophrologie vous aidera à mieux accepter les lourds traitements, et à limiter l’impact des effets indésirables qui seront malheureusement inévitables. Si vous êtes atteint d’une fibromyalgie, la sophrologie vous aidera à baisser l’intensité des douleurs et à améliorer votre qualité de vie. En dehors de ces aspects, la sophrologie permettra les malades à rassembler une énergie nécessaire durant la période de soins.
  • Accompagner une attitude pathologique : dans ce cas-là, le rôle de la sophrologie est plus thérapeutique. Cette technique vous aidera à mieux gérer vos phobies (la peur de l’avion par exemple) sans pour autant les soigner.

Quelles limites pour la sophrologie ?

Bien que possédant des champs d’applications très larges, la sophrologie ne remplace aucun traitement médical. Un sophrologue n’est pas qualifié pour diagnostiquer une maladie ou prescrire une ordonnance.

Nos autres superbes articles :